En détail

Description de la formation:
Pris dans leurs tâches quotidiennes, les professionnels parcourent l’espace de vie des petits enfants d’un bout à l’autre, tout au long de la journée, sans prendre toujours conscience de l’effet insécurisant que ces déplacements génèrent chez l’enfant. Comment repenser ces déplacements ? Comment se présenter de manière prévisible pour l’enfant ? L’enjeu est évidemment d’offrir une sécurité affective dont on connait toute l’importance dans le développement d’un enfant.
La journée de formation débutera par un exercice favorisant la prise de conscience, chez les participants, des déplacements qu’ils effectuent au cours d’une journée de travail avec les petits enfants.
Nous nous mettrons ensuite à la place des enfants, et nous prendrons conscience des effets que ces déplacements suscitent en eux. L’occasion sera alors donnée pour rappeler l’importance d’une figure d’attachement stable et prévisible pour les petits enfants.
Dans un deuxième temps, nous prendrons un recul critique sur ces déplacements. En nous inspirant de la métaphore du ‘phare’, proposée par l’auteure Anne-Marie Fontaine, psychologue spécialiste de la petite enfance, nous passerons en revue différents positionnements. Par sa présence stable et son regard bienveillant, l’adulte ‘éclaire’ les zones de jeux des enfants. Et ceux-ci en tiennent compte. Soutenu par ce regard stable, les enfants sont alors naturellement attirés pour explorer de cette zone.
· Parfois le phare est ‘éteint’, et les enfants le sentent également, lorsque l’adulte est présent physiquement mais est concentré sur d’autres tâches. 
· Parfois le phare est ‘clignotant’, l’adulte va et vient (comme par exemple durant les repas), et les enfants se sentent insécurisés. Ils pleurent, appellent ou arrêtent leurs activités.
· Parfois le phare est bien ‘stable’, l’adulte est là, présent, attentif (sans pour autant intervenir) et les enfants trouvent dans cette stabilité de l’adulte la sécurité nécessaire à leur occupation.
Dans un dernier temps, des aménagements concrets seront ensuite proposés afin de repenser à nos déplacements au cours d’une journée. L’enjeu étant de nous proposer à l’enfant comme un ‘phare’ stable et sécurisant.
Objectifs et compétences à acquérir:
· Conscientiser la qualité de notre présence physique et psychique auprès des enfants
· Prendre conscience de l’effet de notre positionnement et de nos déplacements sur la sécurité vécue par les petits enfants
· Se rappeler l’importance d’une figure d’attachement stable et prévisible pour l’enfant, moteur de son autonomie
· Repenser nos déplacements par des aménagements concrets
 
Mélissa Emmerich
Psychologue – Formatrice
Synapsi ASBL

Formateurs

EMMERICH Mélissa