En détail

Description de la formation :
Dans un premier temps, nous définirons la notion d’ « autonomie » que nous distinguerons de celle d’ « indépendance ».
Ensuite, nous aborderons les facteurs d’autonomisation chez le nourrisson. A cet égard, nous constaterons le lien étroit entre la satisfaction du besoin d’attachement, la sécurité affective et l’autonomie. La possibilité pour le bébé de s’attacher à un adulte constitue une source importante de sécurité qui, dans un deuxième temps, lui permet d’explorer son environnement. Ce paradoxe (s’attacher pour se détacher) nous amènera à revisiter les principaux apports de la théorie de l’attachement.
Nous explorerons également la pédagogie dite de ‘Lóczy’, pratiquée à l’institut Pikler, qui a inspiré de nombreuses institutions pour enfants. Les bases pédagogiques de cette méthode seront décrites et commentées afin de favoriser leur une mise en pratique par les participants.
Nous quitterons alors le monde les bébés pour nous concentrer sur l’enfant d’âge maternel. Après un rappel de la ‘psychologie de l’enfant d’âge maternel’, nous explorerons les attitudes éducatives sécurisantes favorisant la « quête d’autonomie » typique des enfants de cet âge. Quelle liberté accorder ? Comment accompagner sans imposer ? Quelles limites donner ? Comment éviter la surprotection ? Quelles petites responsabilités accorder ?
Deux sujets seront particulièrement approfondis pour cet âge : l’autonomie dans les jeux (Doit-on jouer avec l’enfant ? Comment encourager à jouer seul ? Quels sont les bienfaits du jeu libre ? etc.) et l’autonomie dans les relations (Doit-on intervenir dans les disputes ? Comment favoriser l’auto-solution ? etc.)
Enfin, nous terminerons par l’autonomie chez les enfants d’âge primaire. Nous revisiterons la psychologie de l’enfant à cet âge. Et nous nous interrogerons sur les pratiques éducatives favorisant l’autonomie à cet âge : Comment stimuler la curiosité ? Comment favoriser l’autonomie dans les tâches scolaires ? Dans les relations entre pairs ? Comment lui apprendre à persévérer ? Etc. A cet égard, nous constaterons les effets réciproques entre l’autonomie d’une part et la confiance et l’estime de soi, d’autre part.
Des situations problématiques amenées par les participants seront analysées tout au long de la formation. Des pistes d’action seront proposées.
Objectifs et Compétences à acquérir :
· Connaitre les grandes étapes de processus d’autonomisation chez l’enfant
· Se familiariser avec la pédagogie de ‘Lóczy’
· Comprendre le lien étroit entre ‘sentiment de sécurité’ et ‘autonomie’
· Connaitre et mettre en œuvre les attitudes éducatives favorisant l’autonomie
· Savoir aider un enfant à développer son autonomie dans les jeux et les relations sociales
· Connaitre les éléments environnementaux favorisant le processus d’autonomisation
 
Mélissa Emmerich
Psychologue
Synapsi ASBL

Formateurs

EMMERICH Mélissa