En détail

Description du contenu

Cet atelier est organisé dans le cadre de la 3ème Semaine de la santé affective et sexuelle, et plus spécifiquement de la journée dédiée à la prévention des violences sexuelles, le 6 mai 2022.

Chaque année, entre 15 et 20 jeunes agresseurs sexuels et leurs familles sont accompagnés et soutenus thérapeutiquement. Dans cette partie de la formation, les deux psychologues présenteront l’attitude et l’approche thérapeutiques de base dans la formation et le développement familial avec ces jeunes. « Qu’est-ce que l’acte d’agresser signifie réellement ? », « Où sont les priorités ? », « Qu’est-ce que le processus de thérapie axée sur le crime ? » sont quelques-unes des questions qui seront abordées et discutées avec les participants, dans un cadre interactif et à l’aide d’études de cas.

Public cible : Professionnel·le·s du secteur psycho-médico-social

 

Méthodes

  • Présentation
  • Discussion en groupe /échange
  • Groupes de travail

 

Objectifs et compétences à acquérir

À la suite de la formation, les participant.e.s devront être en mesure de :

Comprendre les différents termes et les concepts théoriques autour de la notion d’agression sexuelle ;

Comprendre les nuances de l’approche du suivi thérapeutique orienté sur le délit ;

Mieux appréhender les enjeux pour les jeunes auteurs de violences sexuelles ;

Mieux comprendre le rôle fondamental des aspects familiaux dans le travail avec ces jeunes ;

Développer des savoirs et savoir-êtres des professionnel.le.s dans ce type de contexte ainsi que l’attitude et l’approche thérapeutiques – qui se veulent sensibilisées et nuancées – de base dans la formation.

Formateurs

Gabi Lucas –  Psychologue clinicienne

Jan Kossack –  Psychologue diplômé