En détail

Contenu

Cette animation en groupe s’appuie sur différents modes d’apprentissage : Une première partie à la fois théorique et ludique suivie d’une mise en pratique de la théorie par la production créative d’une fake news et enfin, un retour réflexif permettant de solidifier les nouveaux acquis. Concrètement, (1) une fois la théorie acquise par le biais de discussions, de jeux et de recherches, les participants vont (2) créer de toute pièce, et de manière créative, des fake news. Il leur faudra donc s’armer de ciseaux, colles, feutres, magazines ou journaux afin de créer la fake news la plus réelle qui soit. Ensemble, ils identifient les éléments les plus pertinents à assembler pour leur création. Dans la dernière partie, (3) les groupes présenteront leur fake news et feront appel au regard critique et analytique de l’assemblée afin de pousser ensemble la réflexion.

Objectifs

• Identifier et comprendre les nuances entre les différents concepts liés aux fausses informations   

  (désinformation, mésinformation, malformation) 

• Connaître l’historique des fake news 

• Pouvoir identifier une fakenews (texte, photo, vidéo, deepfake) 

• Pouvoir vérifier la véracité d’une information 

• Identifier les procédés de construction d’une fake news grâce à la manipulation créative d’articles de presse, 

• Aiguiser le regard critique à l’égard des contenus informationnels par la création d’une fake news, 

• Eveiller à l’esprit critique et à l’importance du rôle du citoyen amené à se  positionner  dans des débats de société, sur internet ou ailleurs, 

• Redécouvrir la presse papier.

Méthodes

• Atelier interactif 

• Echange de bonnes pratiques entre pairs

 • Réflexivité 

• Exposé théorique 

• Activité créative 

• Jeux interactifs 

• Recherche en ligne 

• Contenu multimédia (vidéo, son, etc.) 

• Bibliographie et sitographie

Formateurs

Aline Durieu